Profiter de la période de l’impôt pour mettre à jour vos documents importants et suivi des marchés

Paradmin

Profiter de la période de l’impôt pour mettre à jour vos documents importants et suivi des marchés

Profiter de la période de l’impôt pour mettre à jour vos documents importants

La période de l’impôt nous oblige à sortir nos papiers de l’année 2020 pour faire le tri et avoir tous les documents nécessaires pour faire notre déclaration d’impôt. Nous vous invitons à profiter de cette période pour être sûr que tous vos documents importants sont à jour.

Voici une liste des documents qui devraient être regroupés dans une pochette physique ou virtuelle :

  • Testament et mandat en cas d’inaptitude à jour et coordonnées du notaire
  • Liste des comptes bancaires
  • Liste des coffres forts
  • Liste des propriétés (maison, chalet, terrain)
  • Polices d’assurance vie, invalidité et maladie grave en vigueur et coordonnées du conseiller
  • Relevé de placements à jour et coordonnées du conseiller
  • Liste des prêts en vigueurs (maison, voiture, etc.)
  • Liste des comptes en ligne à gérer ou fermer (Média sociaux, site web, boutique en ligne, etc.)

Une fois votre liste à jour, il est important de communiquer son existence à la personne qui aura la charge de gérer votre inaptitude ou votre succession pour qu’elle puisse rapidement avoir toutes les informations en main.

Nous vous conseillons aussi de faire le tour de votre liste avec la personne en charge pour être sûr qu’elle comprenne bien toutes les informations et valider qu’aucune information importante manque.

Finalement, sachez que le délai pour faire reconnaitre un mandat d’inaptitude est très long, entre 12 à 18 mois, pour le faire homologuer et qu’il entre en vigueur. Cela peut créer certains problèmes logistiques si personne ne peut faire de transactions dans vos comptes et que des factures doivent être payées. Une solution permettant de contourner le délais est de signer une procuration sur vos comptes courants pour assurer une continuité de vos paiements le temps que le mandat entre en vigueur.

Suivi des marchés

Tous les regards se sont tournés vers les taux d’intérêt la semaine dernière, alors que la hausse des taux des obligations d’État s’est accélérée, perturbant les marchés des actions et des titres à revenu fixe.

Bien qu’ils soient encore très bas d’un point de vue historique, les taux ont augmenté régulièrement au cours des deux derniers mois en raison des perspectives de boom économique et d’une accélération de l’inflation plus tard dans l’année.

D’autre part, les prix du pétrole ont bondi au-dessus de 60$ US le baril pour la première fois en plus de deux ans, tandis que le cuivre a atteint son plus haut niveau en neuf ans.

Canada

La perte globale de l’indice canadien de la dernière semaine a masqué des mouvements importants dans plusieurs secteurs de l’indice de référence. Le secteur financier était plus élevé alors qu’il continue de bénéficier de la hausse des taux obligataires. De plus, ce secteur a reçu un soutien supplémentaire cette semaine grâce à des résultats trimestriels plus solides que prévu des grandes banques canadiennes.

Le secteur technologique a mené les secteurs en déclin alors que le poids lourd, Shopify, a chuté parallèlement à un recul global des sociétés à grande capitalisation.

Finalement, le secteur des matériaux a chuté alors que les prix de l’or ont chuté à un creux de huit mois.

États-Unis

La performance du Nasdaq a été l’indice boursier américain affichant la plus forte baisse la semaine passé avec une baisse hebdomadaire de près de 5%. Du côté du S&P500, sa performance a été similaire à celle du TSX, avec les services financiers parmi les meilleurs, et la technologie et les services publics parmi les plus faibles.

Par ailleurs, les données économiques signalaient uniformément un début d’année 2021 plus fort que prévu. Les rapports encourageants incluaient des ventes de maisons neuves, des commandes de biens durables, des demandes de chômage et la confiance des consommateurs meilleure que prévu.

Finalement, il est pertinent de noter que le taux d’épargne personnel des américains a de nouveau atteint les 20,5%, soit son plus haut niveau depuis mai dernier. Le pouvoir d’achat des consommateurs demeure donc très élevé.

Europe et Asie

En Europe, les données économiques étaient également positives, en particulier les indicateurs de confiance de la part des entreprises. Malgré cela, les marchés boursiers n’ont pas réussi à résister à la montée des taux obligataires européens.

Du côté asiatique, les actions de Hong Kong ont chuté après que le gouvernement ait annoncé une augmentation des taxes sur les transactions boursières.

Évènements à surveiller

Après que le projet de loi de relance économique de 1,9 billion de dollars du président Biden ait été adopté de justesse par la Chambre des représentants samedi, toute l’attention se déplacera maintenant vers le vote au Sénat.

Pendant ce temps, les marchés boursiers se tourneront également vers :

  • Un discours du président de la Fed, Jerome Powell, sur l’état de l’économie américaine lors d’un évènement qui aura lieu ce jeudi avec le Wall Street Journal.
  • Le rapport sur l’emploi aux États-Unis attendu ce vendredi

D’autre part, ce jeudi, les producteurs de l’OPEP se réuniront afin de discuter de l’augmentation de la production à partir du mois d’avril.  Les sources de l’OPEP estiment qu’une augmentation de la production de 500 000 barils par jour semble possible sans provoquer une accumulation des stocks, alors que les économies se redressent.

La Russie souhaite augmenter son offre tandis que la réduction volontaire de 1 million de barils par jour de l’Arabie saoudite expire en mars, et cet approvisionnement pourrait revenir dès le mois d’avril.

À propos de l’auteur

admin administrator